L’iPhone 12 est disponible en pré-commande dès aujourd’hui ! Que retenir de ce nouveau téléphone Apple ?

Le téléphone se décline en 4 versions : un modèle Mini inédit (5.4’’), l’iPhone 12, l’iPhone 12 Pro (6.1’’) et l’iPhone 12 Pro Max (6.7’’).

Un design revisité

Son design à bord droit en aluminium nous rappelle fortement notre bon vieil iPhone 4 et repris par les derniers iPad. Cela dit, cette nouvelle gamme est beaucoup plus optimisée : 11% plus fin, 15% plus petit et 16% plus léger que son modèle précédent, l’iPhone 11.

Apple opte pour un verre « Ceramic Shield » et fait la promesse d’une meilleure résistance aux chocs, ainsi qu’aux rayures et usures du quotidien grâce à ce nouveau matériau. Le dos du téléphone est aussi équipé de ce verre.

Des promesses techniques

Coté capacités, le géant américain propose une résolution améliorée avec son écran OLED Super Retina XDR, qui s’étend d’un bord à l’autre du téléphone, et une qualité de vidéo supérieure en Dolby Vision. Un capteur LiDAR est d’ailleurs rajouté sur les versions Pro et Pro Max. Celui-ci sera utilisé pour la mise au point des photos en conditions de faibles lumières ainsi que pour la réalité augmentée.

Avec son dernier iPhone doté d’une puce A14 Bionic, Apple joue la carte de la vitesse.

Désormais, les nouveaux iPhones possèdent une capacité de stockage minimale de 128 Go.

iPhone12

Un emballage allégé !

La nouveauté d’Apple réside, cette année, dans l’absence de chargeur et d’écouteurs dans la boîte du téléphone. Soucieux de l’environnement, la marque californienne a décidé de ne plus fournir ces équipements lors de l’achat d’un téléphone, considérant que nous accumulons tous des chargeurs dans un tiroir. Vous trouverez tout de même un câble USB-C, accompagné du téléphone.

Cependant, en France, la législation oblige à fournir des écouteurs. Les français ne seront donc pas concernés par ce point.

Ce positionnement de la marque est aussi l’occasion de pousser les consommateurs vers les nouveaux produits de recharges sans fil d’Apple et de renouveler les usages.

Un renouveau dans les accessoires

L’appareil est compatible avec la charge sans fil grâce à la technologie aimantée MagSafe. Apple propose d’ailleurs une série d’accessoires sous cette appellation (coques, porte-cartes…). Cette technologie pourrait renouveler le monde des accessoires par ce nouveau biais de l’aimant. Une multitude d’accessoires peut être ainsi imaginée.

Toujours dans cette préoccupation de l’empreinte Carbone, les aimants de la technologie MagSafe (téléphone et accessoires) sont composés de terres rares 100 % recyclées.

La 5G

L’iPhone 12 annonce également la 5G. Rappelons qu’elle est prévue selon les opérateurs pour la fin de l’année en France. Son déploiement avait dû être reporté à la suite de la pandémie.

Vous retrouverez les nouveaux smartphones d’Apple à partir du 23 octobre !

Concernant les prix, l’iPhone 12 Mini est commercialisé à partir de 809 euros. Il vous faudra compter 100 euros de plus pour l’iPhone12 (909 euros). L’iPhone 12 Pro est à 1159 euros et le Pro Max à partir de 1259 euros.

Chaque année, les entreprises de toutes tailles se doivent de piloter la gestion de leurs flottes de smartphones. La gestion de flottes mobiles peut s’avérer particulièrement complexe pour les organisations étendues et multi-sites. Plusieurs centaines voire milliers de téléphones sont concernés.

Dans ce contexte, le gestionnaire de flotte est une personne stratégique qui doit bénéficier de tout le support nécessaire pour mener à bien sa mission.

Le développement de la mobilité en entreprise est aujourd’hui une réalité concrète. 

N’oublions pas que le smartphone est un outil de productivité du quotidien qui ne peut en aucun cas être indisponible ou défectueux.

Dans ce contexte, près de 75 % des collaborateurs ne peuvent plus assurer leurs missions quand ils n’ont plus de téléphone opérationnel.

Opter pour l’industrialisation du pilotage de parcs mobiles

Le point clé est de rendre le gestionnaire de flotte plus agile dans la réalisation de sa mission. En effet, nombre de collaborateurs sont encore aujourd’hui contraints de gérer leur flotte avec des outils qui ne favorisent pas la productivité (simples tableurs…). Et ils créent beaucoup de complexité pour réaliser leurs différentes tâches. Près de 50 % des gestionnaires de flottes ne sont pas équipés de solutions dédiées. L’objectif est donc clairement de créer des collaborateurs « augmentés ». Ils pourraient ainsi travailler plus efficacement, accroitre la valeur ajoutée de leur mission et offrir aux collaborateurs une qualité de service de premier plan.

S’appuyer sur les opportunités du digital pour accroitre la qualité du pilotage des flottes mobiles

Véritables experts des sujets liés à la mobilité, les gestionnaires de flottes de smartphones vont donc continuer d’occuper une place centrale au sein des organisations et des Directions des Systèmes d’Information.

Mais concrètement, qu’est-ce qu’un bon pilotage des flottes mobiles et comment réussir son projet ?

Il est important d’avoir un pilotage global de l’activité. Celui-ci inclue alors toutes les facettes inhérentes à la gestion du cycle de vie des smartphones : le support à la gestion de flotte, le déploiement de terminaux à large échelle, la gestion des lignes (contrats opérateurs), la sécurisation de la flotte, les interventions orientées réparation et dépannage sur site et enfin la reprise et le recyclage des mobiles.

72 % des mobiles mis au rebut pourraient être réparés pour moins de 25 % de leur valeur de remplacement.

À travers ces éléments, on comprend en quoi le digital est un allié des gestionnaires de flotte et comment il peut accompagner la transformation de cette profession à long terme.

Pilotage centralisé et vue globale du parc sont donc les principaux leviers de productivité auxquels les gestionnaires de parc doivent porter une attention constante. En ce sens, la modernisation du traitement de leurs opérations de gestion est une nécessité absolue.

Pour en savoir plus sur les solutions de support aux gestionnaires de flottes mobiles : Moobile.care

Source : IT Numeric

Cet article est la suite de la première partie publiée ici.

Android 11, publié le 8 Septembre 2020, apporte comme chaque année de nombreuses nouveautés pour les utilisateurs. Cette nouvelle mouture vient également avec quelques nouveautés concernant les gestionnaires de flotte et les MDM.

« Resume on Reboot »

« Resume on Reboot » est une nouvelle fonctionnalité d’Android 11. Elle vise à accélérer le processus d'installation des mises à jour. 

Cette fonctionnalité autorise le système à « déverrouiller » le téléphone suite à une mise à jour du système sans action de la part de l’utilisateur. De fait, avec « Resume on Reboot », l’utilisateur n’a plus à déverrouiller son terminal pour que la mise à jour de l’OS se termine. C’est un réel gain de temps pour les utilisateurs et un réel avantage pour l’adoption d’une mise à jour OS.

Améliorations du projet Mainline  

Introduit lors de la Google I/O 2019, le « Project Mainline » était l'une des fonctionnalités d'entreprise les plus appréciées d'Android 10. 

L'idée était de rendre l'ensemble du système d'exploitation Android modulaire afin que les composants de base et les applications, puissent être mis à jour séparément. Les mises à jour des 12 briques de base de l’OS sont désormais transmises via le Play Store, ce qui leur permet d’être installées sans mise à jour complète du système. 

L'objectif de Project Mainline est de lutter contre la fragmentation. Chaque constructeur peut avoir sa propre version d'Android. Il faut des années pour que les mises à jour atteignent enfin l’utilisateur final. D'abord, le constructeur doit prendre en charge la mise à jour, puis la personnaliser pour l'adapter à sa version et la déployer (sans compter sur la partie opérateur qui n’arrive parfois jamais !). Google, en fournissant des mises à jour de base via un canal centralisé comme le Play Store peut réduire ce délai de mise à jour et augmenter considérablement la sécurité de son système.   

« Project Mainline » est un moyen assez pratique pour garder les appareils à jour.

Meilleur support de la 5G  

Google ajoute dans Android 11 de nouvelles fonctionnalités permettant d’améliorer l’expérience 5G. 

Les fonctionnalités introduites dans Android 11 incluent :

API Dynamic Meterdness :  Elle détecte si vous utilisez une connexion limitée ou une connexion illimitée.

Détection 5G :  Avec Android 11, l’appareil peut détecter s’il est connecté au réseau 5G sans utiliser un appel API basé sur le rappel. Le suivi des connexions 5G est également possible pour vérifier les mesures à des fins d’analyse.

Estimation de la bande passante : La bande passante disponible pour une application est également détecté.

Google a mis en œuvre de très bons changements dans Android 11. La mise à jour est pour l’instant proposée qu’à certains smartphones compatibles. Elle devrait être disponible pour l’ensemble des appareils très bientôt.

Si vous déployez des smartphones à vos utilisateurs, vous utilisez très certainement Android !  La version 11 du système de Google a été publiée le 8 Septembre 2020.

Il y a évidemment eu un grand battage médiatique autour des nouvelles fonctionnalités grand public de cette mise à jour. Néanmoins, il existe plusieurs modifications sur des fonctionnalités utilisées par les entreprises et pilotables au travers d’un MDM.

Le Scoped Storage

Le Scoped Storage est apparu pour la première fois avec Android 10.

Il s’agit d’un nouvel ensemble de règles qui permet de paramétrer le degré d’accès d’une application au stockage du téléphone mobile.

Dans la version 10, il y avait eu un tollé concernant les nouvelles API et la façon dont elles pouvaient potentiellement rendre inopérantes les applications installées sur le téléphone. 

Avec Android 11, ce système de stockage a été amélioré : un bac à sable isolé est créé pour chaque application. Concrètement, les applications n'ont plus besoin d’autorisation pour écrire leurs propres fichiers. L'application ne peut accéder qu'à son propre bac à sable (à la manière d’iOS) ; tous les autres bacs à sable sont alors hors limites. Les dossiers par défaut d’Android tels que Photo, Vidéos et Téléchargements restent des espaces partagés. Le stockage limité vise à mettre fin à l'accès libre aux fichiers sur les appareils Android.

Vous pouvez ainsi appliquer des contrôles et des règles d'accès précis aux applications. Cette nouveauté améliore également la sécurité des applications car elle vous permet de déterminer quelles parties du système de fichiers de l'entreprise sont accessibles par des applications externes.

Plus de confidentialité pour les profils privés

Depuis Android 10, Google met l'accent sur la sécurité et la confidentialité des utilisateurs finaux. Android 11 poursuit sur cette lancée.

Les appareils d'entreprise, qui sont jusqu’à présent entièrement gérés avec des profils professionnels par Android Enterprise peuvent désormais également proposer un profil personnel aux utilisateurs finaux.

Avec Android 10, l’entreprise avait un contrôle total sur ces appareils car ils hébergeaient les données de l’entreprise. Cela signifiait également que le MDM et le gestionnaire de flotte contrôlaient le profil personnel de l'appareil. Cela pouvait être problématique lorsqu’un usage personnel d’un téléphone professionnel était autorisé.

Sur Android 11, Google apporte cette confidentialité aux utilisateurs.

Une fois la mise à jour Android 11 faite, l’appareil entièrement géré avec le profil de travail de l'entreprise sera alors migré vers un mode de profil de travail amélioré axé sur la confidentialité. Le MDM n’aura alors plus accès aux données d’utilisation du smartphone.

Par exemple, vous pouvez mettre sur liste noire les applications de streaming vidéo (Netflix, Youtube…) qui consomment la DATA des forfaits, mais vous ne pouvez pas voir toutes les applications autorisées que l'utilisateur a installées sur son appareil.

En un mot, les administrateurs peuvent s'attendre à moins de visibilité sur ces appareils et peuvent essentiellement les voir comme un appareil avec un profil de travail amélioré. 

Les données considérées comme personnelles par Google ne sont plus disponibles au travers des MDM et certaines restrictions ont également été supprimées.

Sécurisation des autorisations

Parmi les nombreuses fonctionnalités de sécurité et de confidentialité d'Android 11, il y en a quelques-unes qui traitent des permissions pour les applications.  

Vous devez donc examiner et éventuellement revoir votre politique de permissions. 

Android 11 se déploie progressivement. Seuls certains smartphones sont pour l’instant compatibles avec cette mise à jour.

Les derniers chiffres de l'AFNR ont été publiés le 06 Janvier 2020. L'occasion de faire un bilan sur l'année 2019 et d'entrevoir l'évolution des télécom mobiles pour 2020.

La 4G est encore déployée à grande échelle en 2019

En Décembre 2019, les demandes d'autorisation de sites 4G ont progressé de 1.6% tandis que les mises en service ont augmenté de 1.4%.

C'est un total de 72000 sites qui sont aujourd'hui en service en métropole. Le volume des demandes d'autorisation évolue positivement puisqu'au mois de Novembre, l'augmentation n'était que de 0.9%. C'est Free qui domine les mises en services sur le mois de Décembre avec 620 activations (contre 292 pour Orange). Le classement du nombre de sites par opérateur reste inchangé et Orange domine encore largement avec près de 21000 sites en service, suivi par SFR (18 342 sites), Bouygues (17896 sites) et Free (14825 sites). 

La 5G reste marginale mais progresse

8 stations expérimentales ont été autorisées à FREE (les premières pour le 4ème opérateur) par l'AFNR en décembre (sur la bande des 3.5 Ghz) pour un total de 445 stations. Là encore, le déploiement de la 5G est largement dominé par Orange qui détient près de 80% des autorisations. La 5G sera commercialisée en 2020. Les opérateurs vont devoir accélérer le déploiement des sites pour obtenir l'adhésion des consommateurs. Comme pour la 4G, la couverture devrait être concentrée sur les grandes métropoles dans un premier temps (il a fallu 4 ans pour couvrir 99% de la population en 4G...).Les opérateurs devront déployer la 5G dans 2 villes de 150 000 habitants pour avant fin 2020. Ils ont pris l'engagement de déployer 3000 sites avant fin 2022 et 12000 pour fin 2025. C'est en 2030 que la totalité des sites devront basculer en 5G. Il sera donc primordial que tous les opérateurs investissent massivement dans le déploiement de la 5G pour tenir des objectifs ambitieux. De notre côté, nous regardons avec attention l'arrivée très prochaine de la 5G et avons déjà commencé à étudier les différentes opportunités pour nos clients : débits élevés, Internet des objets, ...

L’Equipe Betoobe se joint à nous pour vous présenter ses meilleurs vœux pour 2020. ✨ Que cette nouvelle année vous donne force et courage pour réussir vos projets en bonne santé?, en demandant à chacun de nous de ne pas oublier notre chère Planète . 2019 a été l’année de construction pour betoobe. Plus de 60 nouveaux clients que nous remercions vivement de leur confiance.

Cette année a été l’occasion de bâtir notre culture d’entreprise autour des valeurs:

Engagement : « Dire fait Rire, Faire fait Taire » comme me l’a dit un jour un chef d’entreprise mondialement connu.

Bienveillance : se préoccuper de nos collaborateurs, nos clients et avancer ensemble.

Innover : « prenons des sentiers sauvages pour laisser une trace » ( la plus écologique possible) ?

Nous avons consolidé nos bases grâce à l’entrée au capital d’un partenaire solide qui garantit notre continuité d’activité. Une magnifique équipe a été créée autour de la volonté d’offrir une solution Ecolo-nomique au besoin du digital workplace. 2020 est une année d’ambitions pour betoobe et sommes ravis de la passer à vos côtés ! ?

Julien , Sébastien et l’Equipe betoobe.

Sébastien REVERDY présente betoobe chez GOMET lors du salon organisé par l'UPE 13 à Marseille.

+33 9 72 19 09 70 |
hello@betoobe.fr
Copyright betoobe - 
2020
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram