La fin du mythe des réparations chères des appareils mobiles

Publié le 05/07/2022

🌍 La place des réparations des appareils mobiles dans la sobriété numérique des entreprises

Les questions de sobriété numérique et de réduction des déchets électroniques sont de nos jours au cœur des discussions, et ce même au sein des entreprises.

Côté mobiles, les appareils mobiles (téléphones et smartphones, tablettes, PC) permettent de répondre à des problématiques toujours croissantes de mobilité, télétravail, et flexibilité, et sont devenus indispensables dans nos vies personnelles comme professionnelles.

Le numérique occupe ainsi une place importante de l’empreinte carbone de nos entreprises. En outre, la fabrication de nos appareils numériques représente :

  • 44% des gaz à effet de serre émis par le numérique
  • 35% de l’énergie dépensée par le numérique
  • 79% de l’eau consommée par le numérique

Les enjeux pour allonger la durée de vie des appareils mobiles, notamment par les réparations, sont donc au plus haut.

💸 Le mythe persistant sur les réparations de terminaux mobiles

Malheureusement, un grand mythe autour de la réparation persiste : « les réparations, ça coûte cher ».

On entend souvent que les réparations coûtent cher, avec un exemple du type : « si j’achète un téléphone à 150€, ça me coute 120€ de réparer l’écran ».

Le problème en réalité, ce n’est pas le prix de la réparation en soi. Le problème vient surtout d’un manque de vision globale et d’un biais quant à la dépense immédiate, que ce soit pour les réparations de l’appareil ou pour son achat initial.

Car si on regarde le TCO (« total cost of ownership », le coût total de propriété) sur le moyen-long terme et non les dépenses immédiates sur le court terme et qu’on pense de façon globale, on se rend compte que oui, les réparations valent le coup (ou le coût !).

Et puis, il est aussi davantage pertinent d’aborder le sujet d’un point de vue utilisateur et non pas d’un point de vue appareil.

🧮 Faisons le calcul !

Prenons 2 utilisateurs, A et B, donnons-leur un appareil qui coûte initialement 150€ et 300€ respectivement, et regardons l’évolution du coût de chacun d’entre eux sur 24 et 36 mois :

Conclusion

On remarque ainsi qu’équiper un utilisateur d’un téléphone de meilleure qualité pour le double du prix n’implique pas un TCO doublé : on ne passe pas de 13€/mois de TCO à 26€/mois, loin de là !

Petite analogie : c’est comme acheter une paire de chaussures inconfortables (qui donne des ampoules etc.) à 10€ tous les ans pendant 5 ans, ou investir dans une bonne paire confortable qui coûte 60€ mais dure 5 ans et pourra même éventuellement être revendue 10€ (et ne donnera aucune ampoule pendant ces 5 ans)

Sur 36 mois, la différence de coût global par utilisateur (TCO) n’est, dans notre exemple, que de 6€ pour offrir à l’utilisateur B un appareil significativement meilleur que celui de l’utilisateur A.

On remarque aussi que l’utilisateur A passe par 2 étapes d’achat neuf sur seulement 24 mois, alors que l’utilisateur B n’en connait qu’une seule sur ce délai.

Les implications environnementales ne doivent pas être négligées : la fabrication et le transport des nouveaux appareils ont un fort impact environnemental négatif et sont très polluantes (en termes d’émissions de CO2 notamment). Les allers-retours des appareils envoyés en réparation et revendus sont aussi de forts émetteurs de CO2 (transport).

En outre, un téléphone de meilleure qualité dure plus longtemps car il est possible de le revaloriser ou de le remettre en circulation dans le parc de façon plus efficace qu’un téléphone à prix réduit.

Enfin, l’utilisateur B connait beaucoup moins d’étapes en 36 mois, pour son bien et celui du gestionnaire de flotte en charge.

La satisfaction utilisateur est plus élevée avec un appareil de meilleure qualité que l’on garde plus longtemps qu’avec plusieurs changements et réparations en l’espace de peu de temps

Le gestionnaire de la flotte de mobiles est lui aussi plus serein dans ce cas, à cause du nombre d’étapes et actions réduit par rapport à l’utilisateur A avec un téléphone de moins bonne qualité

👉 Pour résumer : investir dans des appareils de meilleure qualité permet d’assurer une meilleure satisfaction utilisateur tout en optimisant la continuité de service, et sans coûter un bras !

Il est donc plus intéressant d’investir dans des téléphones plus durables et de les faire réparer que de fournir à ses collaborateurs des appareils mobiles de moindre qualité ! 🚀

D'autres articles pour vous...

13/09/2022
Le recyclage des appareils mobiles, comment ça marche ? 

Pourquoi et quand recycler ? Chaque année, 50 millions de tonnes de déchets numériques sont produits dans le monde. 8 millions de smartphones sont jetés, et 100 millions d'appareils mobiles dorment dans des fonds de tiroirs. Malheureusement, on s’imagine encore bien trop souvent que smartphones, tablettes et PC riment forcément avec déchets électroniques et pertes d’argent. […]

Lire Plus
01/08/2022
« Culture cybersécurité » : la place centrale du collaborateur

L’augmentation et la diversification des cyberattaques L’accélération des transformations numériques, le développement du télétravail marqué par la crise sanitaire, et les tensions internationales actuelles ont permis aux attaques informatiques de s’intensifier et de se diversifier. Ces dernières années, vous avez probablement entendu parler : D’attaques contre divers hôpitaux Du piratage d’Airbus via ses sous-traitants Du piratage […]

Lire Plus
05/07/2022
La fin du mythe des réparations chères des appareils mobiles

🌍 La place des réparations des appareils mobiles dans la sobriété numérique des entreprises Les questions de sobriété numérique et de réduction des déchets électroniques sont de nos jours au cœur des discussions, et ce même au sein des entreprises. Côté mobiles, les appareils mobiles (téléphones et smartphones, tablettes, PC) permettent de répondre à des […]

Lire Plus
© Copyright betoobe - 2022
+33 9 72 19 09 70 |
hello@betoobe.fr
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram